12 mars 2007

24 heures chrono saison 6 inédite

medium_11.5.jpegCrée en 2001, la série 24 heures chrono s’est affirmée, par son concept novateur (raconter une folle journée de Jack Bauer, agent de la cellule anti-teroriste de Los Angeles, en temps réel soit 24 épisodes d'1 h chacun) et son dosage savant de politique, action, suspense comme un feuilleton des plus captivant. A cause de la tension maintenue tout au long de la saison, de ces climax insoutenables clôturant chaque épisode, la série est vite devenu pour des millions de téléspectateurs une addiction télévisuelle jubilatoire avant les phénomènes Lost et Prison Break.

Entre la saison 6 et 7, toute l’équipe va tourner cet été un long-métrage adapté de la série. Pour une raison de format la contrainte de temps réel ne pourra être respecté : les deux heures de film représenteront une journée. Le temps important dévolu au tournage de ce long (3 mois contre 3 semaines pour deux épisodes) permettra à l’équipe, selon Kiefer Sutherland de peaufiner chaque détail et de réaliser un film à part entière avec une histoire bouclée. En patientant pleins feux sur cette nouvelle saison de 24.

(attention les propos ci-après dévoilent l'intrigue de la saison précédente diffusée actuellement sur C+)

Alors que la saison 5 est diffusée actuellement en France, la saison 6 de 24 a débuté aux USA sur les chapeaux de roues en totalisant plus de 15M de téléspectateurs dimanche dernier sur la chaîne Fox. Débutant par l’assassinat de trois personnages principaux, la précédente saison, passionnant 5ème marathon après un léger essouflement de la saga, a vu l’increvable Jack Bauer mettre à jour un complot de grande envergure impliquant le Président américain (parallèle osé et appréciable avec l’administration Bush) avant d’être kidnappé, à l’issu de cette journée infernale, par des forces chinoises, bien décidées à se venger de la mort d’un de leur diplomate dans la saison 4.

Après deux années de torture dans les geôles chinoises (aperçu des réjouissances dans le prequel) la libération de Bauer est négocié par le nouveau président des Etats-Unis (une vieille connaissance) dépassé par la menace terroriste mettant le pays à feu et à sang depuis 11 semaines. Sur la demande d’un groupuscule terroriste islamique Bauer doit leur être livré en échange d’informations cruciales pouvant stopper la guerre. Jack accepte de se sacrifier pour son pays , sauver des milliers de vie et ainsi donner un sens à sa mort.

medium_12.jpegCette nouvelle saison dont j’ai pu voir les quatre premiers épisodes s’annonce très réussie en terme d'action comme d'émotion. En plus de ne pas lésiner sur le spectaculaire (explosions, bagarre dans le métro) et la critique politique (les ravages du Patriot act sur les libertés individuelles) les scénaristes ont étoffé judicieusement la psychologie du valeureux agent de la CTU autour des événement des saisons précédentes : marqué physiquement (stigmates de son incarcération ) et psychologiquement (doute, émotivité exacerbée) Bauer est un homme blessé, meurtri voyageant vers une issue funeste envisagée dans trois saisons. Notre héros, malmené depuis le début de la série, est fatigué mais, mû par un fervent esprit patriotique, reprend du service pour faire face une fois de plus à une attaque terroriste de grande échelle. Après avoir déjoué l'assassinat du futur président, d'un attentat nucléaire, chimique, vu sa femme et ses amis tués par sa faute, du combattre les trahisons de ses proches collaborateurs comme du leader du monde libre, il est, au début de cette nouvelle saison, un homme délité, à bout de souffle qui voit ses convictions, sa motivation s'envoler face à un choix cornélien: sacrifier ou non un ami au nom de la raison d'Etat. Le climax de ce quatrième épisode est, par son intensité dramatique (émouvant délabrement psychologique de notre héros et brutale attaque sur le peuple américain), un des plus réussi de la saga.

Aucun commentaire: