12 mars 2007

Césars/Oscars 2007

medium_26.jpegDes deux côtés de l’Atlantique pluie de récompenses dans le monde du 7ème art :

Après 6 nominations pour l'Oscar du meilleur réalisateur depuis 1981, l’immense talent de Martin Scorsese est enfin récompensé avec 2 statuettes majeures : meilleur réalisateur et meilleur film pour The Departed (film 2006 de Boulevard). Pas de surprise concernant les prix d’interprétation annoncés par les Golden Globes pour Helen Mirren et Forest Whitaker. Déception pour Indigènes dans la section Meilleur film étranger après son unique César, celui du meilleur scénario original.

Lady Chatterley, d'après D.H Lawrence, film d’auteur fleuve aux difficiles conditions de production, est le grand gagnant des César 2007 avec 5 prix ; Ne le dis à personne, brillante adaptation (le film de genre n’est pas une spécialité française!) d’un roman policier à succès, remporte, entre autres, les César mérités de Meilleur Réalisateur et de Meilleur Acteur pour Guillaume Canet et François Cluzet. Félicitations à Mélanie Laurent pour son intense et bouleversante medium_3.2.jpegprestation dans Je vais bien, ne t’en fais pas. Enfin Little Miss Sunchine continue son beau parcours, après des prix à Sundance, Deauville et un joli succès public, en remportant le César du meilleur film étranger dans une sélection comptant des concurrents de taille (Babel, Volver...).

Les principales récompenses des deux cérémonies

Oscars 2007.

Meilleur film : Les Infiltrés, de Martin Scorsese ; meilleur acteur : Forest Whitaker dans Le Dernier Roi d'Ecosse, de Kevin Macdonald ; meilleure actrice : Helen Mirren dans The Queen, de Stephen Frears ; meilleur réalisateur : Martin Scorsese pour Les Infiltrés ; meilleur second rôle masculin : Alan Arkin dans Little Miss Sunshine, de Jonathan Dayton et Valerie Faris ; meilleur second rôle féminin : Jennifer Hudson dans Dreamgirls, de Bill Condon ; meilleur montage: Thelma Schoonmaker pour Les Infiltrés; meilleure photographie: Guillermo Navarro pour Le labyrinthe de Pan; meilleur film étranger : La Vie des autres, de Florian Henckel von Donnersmarck (Allemagne) ; meilleur film d'animation : Happy Feet, de George Miller ; meilleur scénario original : Michael Arndt pour Little Miss Sunshine ; meilleure adaptation : William Monahan pour Les Infiltrés ; meilleur film documentaire : Une vérité qui dérange, de Davis Guggenheim avec Al Gore.

Césars 2007.

Meilleur film : Lady Chatterley, de Pascale Ferran ; meilleur réalisateur : Guillaume Canet pour Ne le dis à personne ; meilleur acteur : François Cluzet dans Ne le dis à personne ; meilleure actrice : Marina Hands dans Lady Chatterley ; meilleur second rôle masculin : Kad Merad dans Je vais bien ne t'en fais pas, de Philippe Lioret ; meilleure second rôle féminin : Valérie Lemercier dans Fauteuils d'orchestre, de Danièle Thompson ; meilleur espoir masculin : Malik Zidi dans Les Amitiés maléfiques, d'Emmanuel Bourdieu ; meilleur espoir féminin : Mélanie Laurent dans Je vais bien, ne t'en fais pas ; meilleur film étranger : Little Miss Sunshine, de Jonathan Dayton et Valerie Faris (Etats-Unis) ; meilleur premier film : Je vous trouve très beau, d'Isabelle Mergault ; meilleur scénario original : Olivier Lorelle et Rachid Bouchareb pour Indigènes, de Rachid Bouchareb ; meilleure adaptation : Pascale Ferran, Roger Bohbot, Pierre Trividic pour Lady Chatterley ; meilleure musique de film : Mathieu Chedid pour Ne le dis à personne ; meilleur court-métrage : Fais de beaux rêves, de Maryline Canto ; meilleure photo : Julien Hirsch pour Lady Chatterley ; meilleurs décors : Maamar Ech Cheikh pour OSS 117 Le Caire, nid d'espions, de Michel Hazanavicius ; meilleur son : François Musy et Gabriel Hafner pour Quand j'étais chanteur, de Xavier Giannoli ; meilleurs costumes : Marie-Claude Altot pour Lady Chatterley ; meilleur montage : Hervé de Luze pour Ne le dis à personne ; meilleur film documentaire : Dans la peau de Jacques Chirac, de Karl Zéro et Michel Royer.
Césars d'honneur : Jude Law et Marlène Jobert.

Aucun commentaire: