12 mars 2007

Trois enterrements - Tommy Lee Jones

medium_3_enterrements.jpgAu Texas,un clandestin mexicain Melquiades Estrada est tué par un garde frontière(Barry Pepper). Son meilleur ami, Pete Perkins(Tommy Lee Jones) oblige le meurtrier à transporter le corps dans sa terre natale, le Mexique, pour lui offrir un enterrement digne de ce nom.

Trois enterrements, trois points de vue sur ce meurtre dans la première partie. Récit fragmenté d'une vie brisée et d'existences périphériques puis voyage linéaire semé d'embûches et de rencontres picaresques pour un ultime enterrement. Le scénario de Guillermo Arriaga, auteur des brillants Amores Perros et 21 grammes, détaille, au gré de flash-back, avec beaucoup de nuance, le quotidien des personnages principaux et leurs relations avant ce voyage funèbre vers le Mexique. L’Ouest décrit rappelle la beauté des décors des films fordiens, la sauvagerie de ceux de Peckinpah(le décor semi- désertique est le théâtre d’un affrontement psychologique et physique intense) mais désormais un arrière-plan social où plânent chômage, immigration clandestine, mal de vivre mine les êtres. En traitant de l’exclusion, du racisme et en abordant des thèmes comme le pardon, la rédemption, le film témoigne d’une profonde humanité et d’une grande sensibilité qu’une grande maîtrise technique met en lumière. Ce premier film dégage une émotion tenace due aux duettistes Tommy Lee Jones, puissant et mélancolique, le visage buriné faisant face au regard intense et profond de Barry Pepper.

Aucun commentaire: