19 nov. 2007

Tim Burton et la 3D

Alors que son Sweeney Todd avec son alter-égo Johnny Depp est prévu le 23/01/08 dans les salles françaises on apprend que Tim Burton vient de signer chez Disney, chez qui il avait ses premières armes, pour deux films en 3D.

Le premier projet est une version longue de son excellent court métrage Frankenweenie (disponible en bonus sur le dvd de l'édition spéciale de L'Etrange Noël de Mr Jack) réalisé en stop-motion : Victor Frankenweenie décide de ramener à la vie son chien. Il emploie pour ça les techniques scientifiques les plus avancées, et souvent les plus terrifiantes...
Le second est une nouvelle version d'Alice au pays des merveilles mélengeant prise de vue réelles et motion-capture. Le tournage est prévu de janvier à mai 2008 et le film sera présenté en salles tout comme Frankenweenie dans une version 3D.

Les fêtes de fin d'année approchant, il est de bon goût de recommander 2 ouvrages passionnants consacrés à l'univers excentrique, gothique, délirant, fantastique de Tim Burton, personnage à part dans le paysage du cinéma américain capable de concilier un univers personnel traversés de personnages en marge saisis avec une poésie funèbre et un humour macabre irrésistibles avec des figures iconiques de la culture populaire US (Batman, Sleepy Hollow, Charlie et la chocolaterie) pour un résultat toujours enthousiasmant touchant un large public.
Tout d'abord le recueil de nouvelles écrit et illustré par Burton, La Triste fin du petit enfant huître (édition bilingue 10/18). 23 histoires poétiques, drôles, macabres réunissant des enfants-monstres dans un univers étrange et original très attachant : L'enfant robot, La fille faite d'ordures, La fille avec plein d'yeux, autant de freaks, d'exclus, de solitaires à découvrir d'urgence en pensant à Edward aux mains d'argent ou bien encore au Pingouin de Batman.


Autre achat indispensable la nouvelle édition augmentée de Tim Burton par le critique et historien du cinéma Antoine de Baecque (éditions Les Cahiers du cinéma) : analyse de la filmo, anecdotes, croquis de Tim Burton...

Aucun commentaire: