31 mars 2008

3h10 pour Yuma/James Mangold

Un dangereux criminel est capturé dans une petite ville. On persuade un éleveur de convoyer en secret le hors-la-loi par le train de Yuma en échange d'une forte prime et de l'estime de son fils. Très vite se met en place une guerre des nerfs alors que les deux hommes attendent le train dans un hôtel...

Pour son premier western le réalisateur de l'excellent Walk the line, James Mangold, a convoqué un casting poids lourd composé de Russel Crowe, Christian Bale et du vétéran Peter Fonda pour une histoire de justice, d'honneur pleine de péripéties, de fusillades dans la grande tradition du genre.
Débutant par une spectaculaire attaque de diligence planifiée par le méchant charismatique interprété par Crowe, le récit se concentre très vite sur le convoi, mené entre autres par le fermier en quête d'argent et de respectabilité joué par l'impeccable Christian Bale, du bandit de grand chemin jusqu'au train de Yuma direction la prison. Transfert bien sûr contrarié par la fidèle troupe du criminel aux trousses du frêle convoi contraint d'arpenter un territoire hostile tenu par les Comanches et les tentatives d'évasion de leur leader. Les nombreuses scènes d'action très bien menées dans des décors naturels somptueux laissent heureusement s'installer un intéressant duel psychologique entre les deux personnages principaux dont les portraits sont très nuancés. Le final surprenant révèle chacun dans l'exaltation de la bravoure et la recherche de rédemption. Mangold, en élève appliqué admirateur de Ford et d'Eastwood, reproduit brillamment les figures imposés du genre (l'attaque de diligence, les révélations autour du feu de camp, le guet-apens final dans la ville) avec un sens du spectacle patent lorgnant vers le buddy-movie doublé d'une direction d'acteurs irréprochable dans les scènes intimistes.
Une belle réussite, narration classique avec une touche de modernité dans le traitement de l'action et de la psychologie des personnages, assez inattendue dans le genre du western délaissé depuis le formidable Open Range de Kevin Costner en 2004, pour ce 3:10 to Yuma enfin dans les salles françaises après une sortie sur les écrans américains le 07/09/2007 pour un résultat plus qu'honorable pour un western (51M de dollars) et une parution en dvd zone1.

Aucun commentaire: