2 mars 2009

Le palmarès de la 34ème cérémonie des César

C’est Séraphine de Martin Provost qui ressort grand vainqueur de la 34ème cérémonie des César avec 7 prix dont ceux de Meilleur film, actrice et scénario original.

Au cours d’une cérémonie assez terne, témoin cette séquence musicale exécutée par le maître de cérémonie Antoine de Caunes en hommage à Chantons sous la pluie qui n’avait vraiment pas l’envergure du numéro dansé et chanté par Hugh Jackman à l’ouverture des Oscars quelques jours auparavant, de nombreux récompenses et des discours de remerciement à rallonge (d’où une cérémonie trop étirée) se sont succédés de manière métronomique sans l’intervention des intermittents du spectacle entre un bel hommage d’Emma Thompson à Dustin Hoffman qui s’est vu remettre un César d’honneur amplement mérité et les pitreries amusantes de Florence Foresti in love pour Sean Penn et Eli Semoun en Tootsie.

Petite production aux 500 000 entrées à ce jour, Séraphine devance le poids lourd Mesrine qui remporte 3 statuettes (sans surprises Meilleur acteur pour Vincent Cassel, Meilleur réalisateur pour Jean-François Richet) ex aequo avec la chronique familiale Le premier jour du reste de ta vie récompensée pour deux de ces jeunes acteurs et son montage.

Le drame de Philippe Claudel Il y a longtemps que je t’aime obtient les César de premier film et de second rôle féminin pour Elsa Zylberstein.

La Palme d’Or Entre les murs se contente du César de la meilleure adaptation quant Danny Boon venu finalement assister à la cérémonie en smoking et bas de jogging orange repart bredouille.


Le palmarès

Meilleur film : Séraphine
Meilleure actrice : Yolande Moreau (Séraphine)
Meilleur acteur : Vincent Cassel (Mesrine)
Meilleur réalisateur : Jean-François Richet (Mesrine)
Meilleur premier film : Il y a longtemps que je t’aime (Philippe Claudel)
Meilleure actrice dans un second rôle : Elsa Zylberstein (Il y a longtemps que je t’aime)
Meilleur acteur dans un second rôle : Jean-Paul Roussillon (Un conte de Noël)
Meilleur espoir masculin : Marc-André Grondin (Le premier jour du reste de ta vie)
Meilleur espoir féminin : Déborah François (Le premier jour du reste de ta vie)
Meilleure adaptation : Entre les murs (Laurent Cantet, François Begaudeau, Robin Campillo)
Meilleur scénario original : Séraphine (Marc Abdelnour, Martin Provost)
Meilleur montage : Le premier jour du reste de ta vie (Sophie Reine)
Meilleur son : Mesrine (Jean Minondo, Gérard Hardy, Alexandre Widmer, Loïc Prian, François Groult, Hervé Buirette)
Meilleurs costumes : Séraphine (Madeline Fontaine)
Meilleure photo : Séraphine (Laurent Brunet)
Meilleure musique écrite pour un film : Séraphine (Michael Galasso)
Meilleurs décors : Séraphine (Thierry François)
Meilleur film documentaire : Les plages d’Agnès (Agnès Varda)
Meilleur court-métrage : Les miettes (Pierre Pinaud)
Meilleur film étranger : Valse avec Bashir (Ari Folman)

Aucun commentaire: