9 avr. 2009

Des films en DVD & BD plus tôt dans votre salon

Grâce à la loi Création et Internet en passe d’être adoptée aujourd’hui à l’Assemblée nationale et promulguée avant l’été il sera désormais possible de voir en vidéo des films quatre mois après leur sortie en salles.

Après des négociations tendues entre la ministre de la Culture, Christine Albanel, et tous les professionnels du cinéma français, les députés ont en effet voté vendredi dernier un amendement ramenant le délai de sortie des films commercialisés en DVD de six à quatre mois.

Cette mesure visant à stopper le piratage des oeuvres téléchargées sur Internet, phénomène qui touche de plein fouet les secteurs discographiques comme cinématographiques est salué par les éditeurs de DVD et décideurs du cinéma comme Alain Tierzan, président de l’Union des producteurs français : « C’est le complément indispensable de la loi contre la piraterie. Elle a pour objet de transformer l’usage illicite des films en consommation légitime ».

En outre des dérogations sont possibles. Le texte prévoit en effet que le délai pourra être ramené à trois mois en cas d’échec commercial d’un film en salles. Selon l’amendement 515, le nombre de dérogations accordées sera « restreint » et soumis à des critères précis fixés par décret au Conseil d’Etat.
Toutefois les distributeurs de films qui réussissent de belles carrières en salles comme Slumdog Millionaire sorti depuis trois mois et qui, fort de ses huit Oscars, a déjà fait 2,3 millions d’entrées pourront les laisser à l’affiche le plus longtemps possible et repousser le délai d’édition en DVD au-delà des quatre mois.

Aucun commentaire: