2 déc. 2009

Bienvenue à Zombieland / Ruben Fleisher

Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre. Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre...

Pour son premier long métrage Ruben Fleisher s'est emparé avec réussite du script de Bienvenue à Zombieland qui était destiné à la base à être une série TV.
Réponse US à l'irrésistible comédie british Shaun of the dead, Bienvenue à Zombieland est une comédie d'horreur totalement jubilatoire bourré de références cinématographiques y compris un caméo d'anthologie d'un grand acteur dont je vous laisse découvrir le show. Elle compense la faiblesse de son intrigue par une narration maline sous forme de guide de survie, des situations surréalistes et des dialogues qui font mouche dans la bouche de personnages bien déjantés. Naviguant allègrement entre road movie, teen comedy, gore burlesque, le film présente des personnages attachants en route vers un parc d'attractions à L.A, une sorte de terre promise censée être vierge de zombies, mais surtout en quête d'une famille à intégrer ou construire en ces temps déshumanisés. Bien sûr le voyage sera mouvementé et le final homérique, les manèges étant utilisés comme des armes ou des boucliers pour dégommer le maximum de zombies!
Les belles recettes du film (mi-novembre 75M$) appellent une suite à cette farce gore très divertissante.

Aucun commentaire: