8 févr. 2010

I love you Phillip Morris / Glen Ficcarra & John Requa

L'histoire vraie d'un ex-flic, ex-mari, ex-arnaqueur aux assurances, ex-prisonnier modèle et éternel amant du codétenu Philip Morris. Steven Russell est prêt à tout pour ne jamais être séparé de l'homme de sa vie. Ce qui implique notamment de ne pas moisir en prison...
Jusqu'où peut-on aller par amour ? Très loin si l'on en croit l'histoire incroyable de Steven Russell, un génie de l'évasion rattrapé par son romantisme.

En mai dernier, à la Quinzaine des réalisateurs, les 2 stars étaient Francis Ford Coppola et Jim Carrey pour lesquels les spectateurs cannois se pressaient dans les salles.
Jouant sur un argument marketing efficace, voir deux grands comédiens Jim Carrey et Ewan McGregor dans une histoire d'amour d'après une histoire vraie, I love you Phillip Morris fit à chaque projection salle comble et repartit de Cannes avec un distributeur américain grâce au producteur délégué Luc Besson. En effet effrayés par le contenu potentiellement sulfureux de ce film nombre de distributeurs américains refusèrent de sortir cette petite comédie qui loin d'être un objet subversif ou scandaleux se joue en fait avec malice du politiquement correct. Comme pour le scénario de Bad Santa produit par les Coen les réalisateurs de I love you détournent une figure iconique ou cinématographique célèbre (le père noël, le prisonnier endurci) du droit chemin.
La première demi-heure centrée sur le coming out de Steven (Carrey) et sa rencontre avec le Phillip Morris du titre (McGregor) dans une prison est franchement réussie; l'univers carcéral vu comme un lieu de rencontre très gai est source des meilleurs moments comiques du récit!Mais par la suite le film oscille entre comédie romantique et récit d'arnaque sans trouver ni le bon rythme ni des idées originales en terme de narration ou de mise en scène pour relever cette histoire d'amour fou qui laisse trop de côté le personnage de Phillip Morris. Dommage car les deux comédiens sont formidables : Ewan McGregor en faux naïf et Jim Carrey en néo-gay romantique forment un duo surprenant.

(Sortie le 10 février)

Aucun commentaire: