25 avr. 2010

Blindés / Nimrod Antal

Après la mort de ses parents, Ty rentre d'Irak où il était soldat pour s'occuper de son petit frère. Pour faire face aux factures, il accepte de travailler comme convoyeur de fonds pour la société qui employait son père.
Au dernier jour de sa période d'essai, Ty se voit proposer par Cochrane, son chef d'équipe, de voler les 42 millions de dollars qu'ils doivent bientôt transporter. Le plan est aussi simple que génial : pas d'armes, pas de victimes, pas de violence, et aucune preuve... Toute l'équipe est dans le coup. D'abord réticent, Ty finit par accepter.
Le jour J, le plan se déroule sans accrocs, jusqu'à ce qu'un imprévu fasse tout déraper...

L'univers des convoyeurs de fonds par le danger permanent qu'il implique est en soi cinématographiquement intéressant. En 2003, Nicolas Boukhrief en avait fait le cadre de son meilleur film, l'excellent Le convoyeur qui mélangeait habilement thriller nerveux et drame social.
Avec Blindés (Armored) le réalisateur Nimrod Antal (Motel) plonge sa groupe de personnages ordinaires, pas des sales types ni des voyous irrécupérables mais des travailleurs qui veulent s'offrir une vie meilleure, dans une arnaque à priori rodée mais qui dérape très vite. Le climat général est poisseux à souhait : un ancien d'Irak est menacé par les banques, des amis se déchirent par cupidité. Sur le principe de la loi de Murphy tout va aller de mal en pis pour l'équipe emmenée par Matt Dillon une fois fermées les portes de l'entrepôt désaffecté où ils comptent planquer l'argent dérobé. A mi-parcours un huis-clos tendu et anxiogène s'installe, précipitant les personnages dans une situation incontrôlable et dramatique. Au programme trahisons tragiques, empoignades viriles, poursuites musclées et
fusillades désespérées pour un suspense bien mené jusqu'à un final trop attendu, moral.
Sur le canevas usé du braquage qui tourne mal, Nimrod Antal propose une bonne série B d'action qui si elle ne renouvelle pas le genre est, grâce à un rythme sans faille et un solide casting masculin (Columbus Short, Laurence Fishburne, Jean Reno et co), bien armée pour divertir agréablement.

Blindés (Armored) est déjà disponible en BD aux USA (Région All) chez Sony Pictures et sera prochainement dans les bacs en France en DVD & Blu-ray le 20 mai prochain.

Aucun commentaire: