16 févr. 2011

Les femmes du 6ème étage / Philippe Le Guay

Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois.
Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à 45 ans ?

Après L'Année Juliette (1995) et Le Coût de la vie (2003), Fabrice Luchini a retrouvé le réalisateur Philippe Le Guay pour Les Femmes du 6e étage.

Comme dans les deux précédentes comédies du réalisateur (Le Coût de la vie, Du jour au lendemain), des individus questionnent leur propre rapport au bonheur, remettent en question leur existence. Dans Les Femmes du 6e étage un bourgeois un peu austère interprété par Fabrice Luchini se prend de sympathie et d’amitié pour une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles qui vit... au sixième étage de son immeuble.

Philippe Le Gay mêle habilement la chronique sociale (l'histoire de femmes venues d'ailleurs) et la fable (un homme à la vie terne découvre le monde apaisant de celles qui vivent au dessus de chez lui) dans cette histoire bien écrite où excelle Fabrice Luchini, touchant en bourgeois mélancolique troublée par une de ses employées de maison.

Les Femmes du 6e étage est une comédie très réussie interprétée également par les talentueuses Sandrine Kiberlain et Carmen Maura.


Retrouvez ICI ma rencontre avec le réalisateur Philippe Le Guay lors du 32ème CINEMED, festival couvert en octobre dernier pour Cinealliance.fr.


Aucun commentaire: