3 mai 2011

Voir la mer / Patrice Leconte

C'est 2 frères. Qui habitent Montbard, en Bourgogne. Et qui, pour les vacances d'été, ont décidé d'aller voir leur mère à Saint Jean de Luz. Parce que ça fait longtemps. Parce que ça lui fera plaisir. Ce ne sont pas les parce que qui manquent. Ils ont trouvé un motor-home d'occasion, et vont faire la route au rythme du bitume, au gré des envies. C'est ça l'idée : une diagonale de France entre frères.
Sauf que leur tombe dessus une fille qui n'était pas prévue. Une fille attachante. Inattendue. Et qui n'a jamais vu la mer. Ils font donc la route à trois. Et tout doucement, entre désirs diffus et envies cachées, ils réalisent que d'être un trio n'empêche pas de s'aimer. Sans jalousie. Plaisirs partagés.

Après une série de comédies impersonnelles et poussives (La guerre des miss, Mon meilleur ami, Les bronzés 3), Patrice Leconte s’est attelé à un projet de facture plus modeste renouant avec l’inspiration de La fille sur le pont et de Tandem pour ce road-movie sentimental.

Triangle amoureux sous la lumière chaude de l’été, Voir la mer est centré sur trois jeunes personnages en quête d’amour, un amour finalement libre, la fille renonçant très vite à choisir entre les deux frères.

Le film, léger et lumineux, manque de substance scénaristique pour convaincre totalement mais les comédiens visiblement complices (Clément Sibony, Nicolas Giraud et Pauline Lefevre, délicieuse dans un premier rôle solaire et sensuel) apportent de la fraicheur et un enthousiasme à un cinéaste qui semble avoir retrouvé l’inspiration.

(sortie en salles le 04/05/2011)

Aucun commentaire: