29 août 2011

Cowboys & Envahisseurs / Jon Favreau

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution, petite ville austère perdue en plein désert. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Alors que la ville est sous l’emprise du terrible colonel Dolarhyde, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs...

Avec son high concept détonnant (un western avec des aliens), son duo de stars charismatiques (Daniel"James Bond"Craid meet Harrison"Indiana Jones"Ford), un réalisateur in (Iron Man 1 & 2) et un wonder boy (Steven Spielberg) à la production, Cowboys & Aliens (en vf Cowboys & Envahisseurs) a de solides atouts pour être le blockbuster de l'été 2011.

Le mélange de western et de science-fiction prend agréablement, la beauté des paysages du Nouveau-Mexique et l'efficacité des effets spéciaux dûs à ILM agissant de concert pour un plaisir jubilatoire entretenue depuis le premier face-à-face entre Craig et Ford.

Si le dernier tiers est un peu faiblard en raison de quelques incohérences scénaristiques et d'un certain manque d'inspiration quand des indiens sont convoqués dans la bataille finale pour dégommer un max d'aliens comme dans un jeu vidéo, ce western du 3ème type offre sufisamment de grands moments d'action décomplexée et de savoureux numéros d'acteur (Daniel Craig en pistolero amnésique, Ford en rude propriétaire terrien et Sam Rockwell en doc valeureux) pour s'imposer comme le blockbuster le plus fun de cet été.


Aucun commentaire: