4 déc. 2012

Thérèse Desqueyroux / Claude Miller

Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…

Dernier film du regretté Claude Miller, Therese Desqueyroux est l'adaptation très soignée du roman de François Mauriac.

La direction artistique impeccable, décors et costumes bien choisis, est au service du développement d'un drame intérieur, celui d'une femme étouffée par un quotidien, en apparence privilégié. Par petites touches, en privilégiant les non-dits et les manifestations sensibles du tumulte intérieur de son héroïne secrète, Miller raconte un drame anxiogène où une femme corsetée par les traditions et les usages de sa classe, la bourgeoisie provinciale, va payer cher sa soif de liberté.

Les acteurs brillants, Audrey Tautou très juste dans l'expression de la douleur rentrée et bonne surprise Gilles Lelouche touchant en mari trahi qui révèle une sensibilité inattendue, font palpiter cette histoire tragique qui malgré sa facture classique (récit linéaire, mise en scène épurée) marque par son intensité dramatique, surtout dans le dernier tiers et interpelle par son sujet somme toute intemporel.

Aucun commentaire: